Samedi 25 novembre 2006





  "Le Noyau" d'après  FEOLLA  


Message reçu par Loriel le 13 juin 2006


Maîtres de Rigueur de Shamballa et Ordre de Melchizedek


Salutations à vous !


Nous sommes un collectif de maîtres de rigueur et nous domicilions à Shamballa, notre lieu de villégiature en quelque sorte.


L'incarnation est en résumé une manière d'évoluer mais pas la seule, loin de là ! La manière dont l'incarnation se manifeste dépend en grande partie de votre ressenti quant à votre rapport d'amour avec Dieu.


Et de ce ressenti découlent des conséquences parfois tout à fait inattendues sur les conditions d'incarnation et le véhicule qu'il suscite. L'incarnation est une réalité virtuelle aussi consistante que le siège sur lequel vous êtes assis. (rires)... Nous y reviendrons.


Nous souhaitons pointer votre discernement sur la maîtrise de vos pensées et de vos ressentis. La dictature du ressenti dont tu as déjà parlé, Loriel, est juste : le fait que peu l'aient entendu et qu'aucun n'y ait répondu prouve, s'il en était besoin, combien le flou règne en ce domaine. Aussi nous allons y mettre un peu d'ordre... (rires).


Tout votre système de communication sur la Terre actuelle n'a qu'une seule visée : vous faire ressentir dans votre corps, uniquement ce qui est dans l'intérêt de la structure infecte que vous voyez sur Terre actuellement.


Quand nous employons ces termes, il s'agit de notre ressenti à nous quand nous nous approchons de votre Terre. C'est une réalité que nous percevons très concrètement et si vous pouviez avoir une idée des odeurs d'une pensée, vous pourriez vous approcher quelque peu de ce que nous pouvons ressentir parfois. Eh oui, une pensée a une odeur dans nos mondes...


Vous êtes conditionnés à ressentir malgré vous et ce faisant, vous appelez par pure logique, une manifestation qui vous dessert.


Nous vous invitons avec insistance à considérer le fait que chaque pensée, pour être manifestée dans votre réalité, doit passer par le ressenti.


C'est par le ressenti que se fait le lien entre le « ciel » et la « terre ». C'est par le ressenti que vous êtes connectés ou non à votre « Je suis ».

Alors certains, par orgueil et prétention de pouvoir ressentir plus que d'autres, se targuent de certaines qualités : s'ils sont manifestement ce qu'ils prétendent être, ils n'en sont pas moins parfois à l'opposé de leur « Je suis ».


Aussi nous vous demandons d'exercer votre vigilance et votre discernement sur vos pensées et vos ressentis. Ne laissez aucune pensée devenir réalité parce qu'elle existe et qu'elle est respectable en tant que telle : illusion.


Chaque pensée croit qu'elle est le nombril du monde alors qu'elle est au service de votre « Je suis ». Ainsi elle veut perdurer et pour cela vous oblige à la considérer comme importante, en flattant votre ego. Et par la flatterie, vous éprouvez des émotions gratifiantes qui concrétisent ladite pensée.


Conséquence : vous créez des illusions sans le savoir et créez des conditions qui soutiennent les mêmes pensées qui les ont créées. CQFD.


Ce que nous vous disons ne sont pas des jugements à votre encontre mais nous essayons de vous donner des méthodes de travail concrètes pour le milieu dans lequel vous évoluez et pour lequel vous êtes venus.


En continuant de croire que l'Homme EST ses pensées, il se fait manipuler par elles avec une simplicité enfantine.


Nous te demandons, Loriel, de mettre ce texte en ligne en affirmant sa provenance : beaucoup ont commencé comme cela et ton tour est arrivé. La connaissance doit être diffusée et nous te demandons de mettre à l'épreuve tes convictions sur la démocratisation de la connaissance à plus grande échelle que tu ne le fais déjà là maintenant.


Certains ont failli et à cet effet, nous avons besoin de volontaires. Nous improvisons parfois nous aussi, n'en déplaise à ceux qui croiraient que tout est bien dans le meilleur des mondes, y compris chez « nous ». (rires)...


Votre « Je suis » est la pensée de Dieu en action dans le monde. Votre conscience est Sa Conscience individualisée comme le rappelle Maître Saint Germain qui vous salue. Par votre conscience, donc par le pouvoir de Dieu, vous créez la substance de vos pensées. C'est vous le maître, ne l'oubliez pas.


Si nous insistons tant sur cet aspect, c'est pour vous préparer au temps de transition dimensionnelle : lorsqu'on vous dit qu'une pensée se manifestera instantanément, ce ne sont pas des jeux de mots. Et nous vous aidons dans ce sens de manière inconditionnelle.


A ce sujet, le Maître Germain vous invite à reconsidérer les prières par leur ressenti ainsi que les différents décrets qui vous ont été donnés.


Là encore, trop d'obéissance servile : les maîtres n'ont pas besoin de serviteurs pour effectuer les besognes à leur place. L'attitude de certains est de la soumission pure et simple.


Combien de fois faudra-t-il donc leur dire que si nous sommes « maîtres » nous n'en sommes pas moins vos égaux, vous n'en êtes pas moins nos égaux ?


Ta colère sur le cercle à ce sujet était aussi la nôtre. Un peu facile de dire tout cela à posteriori mais c'est ainsi : à chacun de ressentir ce qu'il lui convient selon ses propres choix.


La connaissance doit être appliquée maintenant.


L'Ordre des Chevaliers Bleus de Melchizedek vous remercie.


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
par Luce et Loriel publié dans : L'Ascension
Retour à l'accueil

DEUS ET DIES

RECHERCHE

AU GRE DES ZEPHIRS

PHILIPPE GOMEZ

Huiles sur toile de lin
de PHILIPPE GOMEZ
Blasons

Grand Duché de
Luxembourg



PHILIPPE GOMEZ
Empire du Mexique



PHILIPPE GOMEZ
Empire d'Iran


Contact - C.G.U. - Signaler un abus