27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 13:47

BORÉALES Huile de Catherine Bougnon Siménoff



Message reçu par Luce et Loriel le 20 avril 2009

REMIS LE 27 FÉVRIER 2018 à la demande expresse d'Ashtar Sheran

 

Je n'ai jamais remis un texte en apparence plus ancien par paresse. C'était bien toujours uniquement sur invitation du Divin.

Et donc, parce que d'actualité si brûlante en notre temps linéaire?

 

Un peu naïvement (Sourire), je pensais que cette illusion déjà révélée allait prendre fin, si ce n'est au moins décroître. Que nenni! Il y a de plus en plus de personnes qui se pensent et/ou se disent réalisées. Certes, il y a aussi de plus en plus de personnes qui s'ouvrent à la lumière... mais encore bien trop viennent directement grossir les rangs et amplifier le mouvement de toutes 'Les sirènes de l'activisme angélique'.

 

Il en est de même pour tous ceux et celles qui se croient déjà dans un couple dit de deux flammes jumelles. Cet état d'être, car c'est avant tout un état d'être, peut certes à titre exceptionnel se réaliser sur notre actuelle terre 3D. De par notre Histoire terrestre, et seulement à de très rares moments, une flamme jumelle incarnée avait pu croiser son autre sur terre. Mais toujours de manière furtive. Cette reconnaissance était si déstabilisante, et même parfois traumatisante. Encore aujourd'hui!

 

En effet, et je ne vais pas me faire des amis (Comme d'hab! Rires), les très très rares flammes présentement incarnées en même temps, lesquelles sont effectivement en chemin vers leurs retrouvailles terrestres, ne peuvent déjà vivre ensemble. Cela est impossible! Alors, quand? Je ne sais pas. Mais... bientôt! (Sourire) En tout cas, pas tant que nous restons attachés à cette idée.

 

En revanche, nous sommes tous et toutes invitées, que notre flamme jumelle soit incarnée ou non sur Terra, à nous connecter chaque jour en toute conscience à la partie divine de notre flamme jumelle. C'est-à-dire à l'essence de notre masculin, quand nous sommes une femme, et à l'essence de notre féminin quand nous sommes un homme.

 

La réalité de couple de flamme jumelle est en tout premier un état uniquement intérieur. Et si ce couple intérieur n'est pas uni et réconcilié en nous-même, la rencontre extérieure ne pourra se concrétiser sur notre terre actuelle.

 

En fait, une autre donnée essentielle est que tout dépend de notre choix d'âme initial d'avant cette présente incarnation terrestre. Et nous ne pouvons rien faire d'autre que d'accepter là où nous en sommes.

 

Si! une chose: travailler et encore travailler dans la joie à la paix, à l'amour et à l'harmonie de notre couple intérieur... et lorsque notre âme en deux en une saura que nous sommes prêts, alors la rencontre se fera. Mais, je le redis, si peu le réaliseront sur cette terre actuelle.

 

En revanche, ce que je sais parfaitement, c'est que sur la nouvelle terre dite de 5e dimension ou autres dimensions suivantes, toutes les flammes jumelles se retrouveront en incarnation. Donc, avant ascension ou après ascension, peu importera à ce moment-là.

 

Et si cela vous importe encore, alors vous êtes encore attachés, et vous ne passerez pas les actuelles fourches caudines de cette Nouvelle Terre...

 

Donc, l'illusion de croire être réalisé s'applique également à tous ces soi-disant couples de flamme jumelle qui seraient déjà ensemble.



Chœur des Trônes et Fraternité des Melchizedek

L’ILLUSION DE CROIRE ÊTRE RÉALISÉ

Nous vous saluons avec respect et honorons vos choix d’âme de manière inconditionnelle.

Les enseignements que nous vous communiquons depuis quelques temps de vos années ne sont pas destinés à atteindre un quelconque but, y compris vers ce qui a été appelé la Nouvelle Terre et tant d’autres formules à l’emporte-pièce.

Ces enseignements ne sont pas utiles pour la simple raison sans raison que nous n’avons aucun but à vous les donner prouvant une certaine utilité à nos textes.

Cf. également ‘Nos textes sont-ils vraiment utiles?

Que cela soit fait par le biais de communications écrites ou par d’autres biais de nature psychique ou autre, cela importe peu. Il est temps pour vous de dépasser ce que vous êtes en train de faire avec toutes ces informations qui ne sont nouvelles uniquement parce que vous avez décidé de les entendre à nouveau.

La "Nouvelle Terre" dans sa nature profonde ne supporte aucune identification à aucune pensée que vous auriez créée ou à laquelle vous seriez attachés.

Nous voyons de-ci de-là des personnes de bonne volonté crier leur éveil dans l’intimité de leur cercle d’amis cherchant à prouver nous ne savons quelle valeur de leur propre chemin.

Nous voyons avec effroi des personnes revendiquer être des êtres divins merveilleux… au sujet desquels vous n’avez aucune idée réelle de leur véritable nature.

Nous vous voyons vous enliser parfois en cherchant des portes de sortie à ce qui est toujours resté ouvert.

Si ces personnes atteignent un quelconque but, c’est assurément pour rester dans les dispositions spatiales et temporelles de votre incarnation présente de la terre 3D. Et en agissant ainsi, elles accomplissent leurs propres choix.

Cf. également 'Le dépouillement de vos besoins'

Ces personnes qui se réclament être telle ou telle identité cosmique, tel ou tel être spirituel, tel ou tel être/ conscience, ayant une quelconque importance à leurs yeux, sont toutes dans l’erreur de leurs attachements insignes à leur volonté farouche de sortir du cercle infernal de cette terre de troisième dimension.

Il n’y a aucune nouvelle Marie-Madeleine, ni Sarah, ni aucun être représentant la Mère Divine à moins de se présupposer assez orgueilleux pour vouloir croire que l’être divin incarné soit un "dieu incarné". Il n’y a aucun nouveau Sananda, aucun nouveau Christ, aucun nouveau Kutumi incarné! Pour ne citer que ces exemples…

La notion d’éveil spirituel incarné que représente une partie de vos défis actuels n’est en aucun cas limitée à retrouver une nouvelle identité qui vous ferait croire que vous êtes ceci ou cela, quand bien même cela serait vrai dans certains plans ou dimensions d’être.

Si nous vous donnons information à ce sujet, ce n’est certainement pas pour vous enfermer à nouveau dans les cercles infernaux de prétendre être quelqu’un d’autre que ce que vous êtes et qui en définitive n’a pas de nom dans votre incarnation présente.

Dire et affirmer être ceci ou cela est violenter votre liberté première en prétendant avoir atteint une nouvelle forme plus convenable et plus respectable à vos yeux que ce que vous jugez de vous-mêmes en ce moment même.


Les anges rebelles ont souvent été empêtrés dans les formes.

En retrouvant leurs âmes merveilleuses et infinies de beauté dans leur nature originelle, les pensées incarnées de votre étincelle divine pensent avoir retrouvé ce dont elles ont été séparées depuis trop longtemps.

Elles pensent ainsi avoir accompli leur chemin de retour en disant qu’elles ont enfin trouvé qui elles étaient.

Nous vous mettons en garde envers cela, non pas parce que cela serait bien ou mal, mais bien pour vous permettre d’avoir une conscience accrue de ce que vous faites et d’accomplir vos choix en pleine conscience.

Votre chemin de retour à votre véritable demeure contient plusieurs passages étroits et des risques. Même si tout cela peut se passer en un éclair, en une seule pensée comme nous vous l’avons déjà dit à d’autres endroits de ce site. Et vous y êtes tous sans exception: au pied de votre propre mur d’illusion(s).

Nous savons parfaitement que parmi vous qui nous lisez et entendez nos paroles au sein de vous-mêmes, peu se sentiront concernés par cette mise en garde, alors qu’en réalité elle concerne quasiment la totalité d’entre vous. Mais mise en garde n’a jamais voulu dire que tout était déjà joué et que vous ne pouviez plus sortir de l’ornière que vous-mêmes vous vous êtes creusée, parfois depuis des éons!

Pourtant paradoxalement, cette mise en garde s’adresse bien à vous tous sans exception en ce sens qu’elle peut concerner vos très proches. En effet, même si elle ne vous touche pas directement, elle peut toucher votre ami, votre soeur, votre conjoint, votre voisine et donc vous toucher en cet autre vous-même.

Mais ainsi que vous le savez déjà, la compassion n’est pas la pitié et aider n’est pas porter, mais d’être là quand cet autre aura terminé d’encore vouloir expérimenter l’illusion de croire qu’il est déjà réalisé.

Cf. également ‘Message de la source à ses guides

A partir du moment où vous pensez, supposez, croyez, imaginez, voulez être déjà (ce que vous êtes pourtant, par ailleurs, en d’autres lieux), alors cette chimère vous freine dans votre propre évolution consciente de votre incarnation présente vers ce que vous appelez l’ascension.

Et, quand bien même vous auriez déjà mis le pied sur la première marche de votre nouvelle terre, à partir du moment où vous vous exposez ainsi, où vous l’exprimez aux autres comme à vous-mêmes, vous pouvez être assurés que ce n’est qu’une illusion. Car, et nous l’avons déjà dit à maintes reprises, l’ascension n’est ni un but ni une récompense.


Tout ce que vous avez cru être uniquement des produits de vos imaginations fertiles semble devenir des plus concrets; et, tous, vous êtes extrêmement déconcertés de cela. Et nous vous faisons alors toucher du doigt ce que d’autres vous ont dit, à savoir que nos plus denses vibrations/ consciences sont vos pensées les plus abstraites, et donc que ce que vous jugez ou qualifiez d’abstrait est, en fait, la plus forte de nos concrétudes dans nos plans, même si ces notions n’ont rien à voir avec vos hiérarchisations humaines.

Nous ajoutons également que l’ascension n’est pas davantage une destination quelconque et que, si votre seul objectif est de quitter cette terre actuelle -où vous aviez choisi de venir, nous vous le rappelons- pour une plus belle terre (nouvelle, bien sûr! Sourire) ou pour un lendemain qui chante (plus!), alors vous pouvez être assurés que vous resterez encore quelques temps dans le cercle vertueux de vos chimères aimantes et doucereuses.

Le temps que vous compreniez et que vous aimiez ce que vous êtes aujourd’hui en votre incarnation présente, et non pas une quelconque identité passée ou future (cf. également ‘Le miroir aux alouettes de vos mémoires’). Le temps que vous honoriez cette terre actuelle qui, nous vous le rappelons également, n’est que ce que vous en faites.

Parfois, il nous est quelque peu malaisé de comprendre comment vous pouvez ne pas aimer votre Terre telle qu’elle est aujourd’hui, mais uniquement comme elle aurait pu être, dû être, ou comment elle pourrait être… Mais vous savez parfaitement que votre amour pour la Terre n’est que le reflet de votre amour pour vous-même(s), comment vous vous aimez (ou mal aimez) aujourd’hui.

Votre Terre vous a tellement donné, vous donne tellement encore, et ce, quoi que vous ayez fait ou pas fait, quoi que vous pensiez d’elle, et même si vous la refusez, même si vous ne pensez qu’à la quitter dès que possible, dès que vous serez réalisés, bien sûr!

Se croire "réalisé" dans une humilité de tartuffe et une bienveillante condescendance affichée dans le retrait souverain  de «celui/ celle qui sait» est une gigantesque tromperie. Et si nous n’étions pas si avares de mots très connotés, nous pourrions presque dire que cela est un "péché". Peut-être le pire d’entre tous, sans entrer dans des considérations morales et religieuses dogmatiques que vous n’avez que trop bien connues.

 


Nous demandons ici à nos deux messagers de vous retranscrire un extrait du texte Rayonner l’amour, car pourquoi redire ce qui a été si bien illustré par notre frère?

…"""Pensez-vous que le prince Siddhârta soit devenu Bouddha parce qu’il avait décidé de le devenir? Pensez-vous encore qu’il se soit aperçu tout d’un coup qu’il l’était devenu? Ce sont les autres qui le lui ont appris sinon, il serait encore à se croire Siddhârta.

Mais ce n’est pas parce qu’il était Bouddha qu’il a partagé et enseigné, tout s’est fait en un seul mouvement et en cela, il a su comprendre bien avant la plupart de ses contemporains que l’amour est l’amour, la sagesse est la sagesse. C’est en même temps parce qu’il a communiqué et exprimé sa divinité aux autres et parce qu’il n’avait pas séparé intention et action qu’il est devenu Bouddha. Tout s’est fait en un même temps, au-delà de vos notions du passé, du futur et même de votre présent.

Et à l’époque (comme aujourd’hui d’ailleurs, même si différemment puisque Bouddha a bien sûr poursuivi son évolution), peu lui importait d’être ou de ne pas être Bouddha, ce qui lui tenait à coeur c’était d’aimer, d’aimer sans aucune condition qu’il aurait exigée de l’autre ou se serait imposée à lui-même.

C’est en ce sens que votre génial Shakespeare avait posé son célèbre «to be or not to be». Cela n’a jamais voulu signifier autre chose. """…


Pour Bouddha et tous les autres maîtres ascensionnés (pour ne parler que d’eux), l’ascension en elle-même n’avait aucune importance.

Comme pour nous tous, l’ascension n’a jamais aucune importance, si ce n’est qu’elle peut représenter tout au plus, et pour faire image, comme une photographie d’un état d’être, mais qu’elle n’est en rien cet état d’être. Comme si toutes vos photographies étaient vous! Comme si toutes ces merveilleuses formes étaient vous-mêmes. Combien vous vous réduisez à si peu de choses!

Et, si vous croyez avoir déjà atteint cet état d’ascension, ou même peut-être la première marche, alors vous en êtes encore très loin, tout en étant à une pensée… mais une pensée peut tout changer dans un sens (sans sens) ou un autre. Tout simplement parce que vous auriez fait de votre ascension un but à atteindre, et que vous l'auriez d’ailleurs, pour certains, soi-disant atteinte en votre réalité relative, et qu’en pensant ainsi, vous pourriez au contraire retarder encore et encore cette magnificence consciente de votre Etre Réel.

Nous ne disons pas que ce que vous appelez l’ascension n’existe pas. Nous disons qu’elle ne peut exister dans vos formes, dans vos chimères, dans vos croyances, dans vos illusions, dans vos espérances, dans vos certitudes, et même dans le fait que vous pourriez croire que vous êtes désormais en connexion constante avec votre Présence.

Ce n’est pas vous, même en étant cet être humain très éveillé, qui décidez de pourquoi, quand, où, comment, pour quoi vous ascensionnez.

Car il n’y a aucune condition… Si ce n’est l’amour inconditionnel… Si ce n’est vous détacher définitivement de toutes vos conditionnalités ainsi que de toutes vos identités et identifications à quoi ou à qui que ce soit, même à nous, même à Dieu… En termes plus sévères, nous dirions qu’il s’agirait presque d’un impératif catégorique divin! (Rires)

Car aucun de vous, nous disons bien aucun de vous, ne sait et ne peut savoir qui nous sommes ou qui est même Dieu, si ce n’est le croire dans votre propre imaginaire, dans votre propre imagerie… Qu’elle soit mentale ou qu’elle provienne du coeur, qu’importe!

Et paradoxalement, d’imaginer, de vous créer des rêves, des attentes, des espoirs, vous freine pour le moins dans cette ascension que pourtant vous recherchez tant!

C’est aussi pour cela que nous vous recommandons, à nouveau, la plus grande prudence vis-à-vis des techniques énergétiques et des techniques d’imagerie mentale ou autre, qui vous feraient détourner du «but sans but», aussi sûrement que le papillon se fait attraper par le feu brûlant de vos bougies dans la nuit.

Cf. notamment ‘Votre attraction pour les pyramides

Alors, pourquoi vouloir encore nous enfermer, nous cadrer, nous limiter dans votre propre limitation? Et par là même, continuer à vous enfermer vous-mêmes dans la cage de vos créations spatio-temporelles.

Alors, pourquoi ne pas accepter que vous ne savez pas et que ce n’est pas, parce que vous ne savez pas, que vous ne pouvez être ce que vous êtes, être qui vous êtes, même si vous ne savez pas non plus qui vous êtes? Savoir n’est pas connaître.

Et lorsque vous connaissez, vous ne savez même plus que vous connaissez, car vous faites alors UN avec l’objet de votre connaissance dans la différenciation de votre conscience incarnée.

Avez-vous besoin de savoir, avez-vous besoin de définir, avez-vous besoin de refaire un tour de manège sur votre terre actuelle… pour aimer? Pour tout simplement aimer?

Car, ainsi que nous vous l’avons dit: Il est encore temps de franchir le seuil de votre porte. Mais plus pour très longtemps... nous vous le rappelons.

Alors, Tenez-vous prêts dans votre choix ultime.

Et c’est pourquoi depuis presque trois années, notamment par le biais de Luce et de Loriel, nous nous permettons de vous mettre autant en garde… Parce que nous vous aimons, parce que vous vous aimez, parce que vous nous l’aviez demandé, parce que nous l’avions accepté, parce que la Main du Père et de la Mère est sur vous et votre si belle Terre.

Simplement, parce que notre Père et notre Mère Divine nous l’ont demandé.

Cesser tout combat est aussi cesser d'accepter pour des lanternes toutes les conditionnalités que vous vous êtes créées pour vous forger une image de vous-mêmes en vous rassurant ainsi de l’infinitude de vos origines.

Remerciez ces formes que vous appelez de vos voeux. Remerciez qu’elles viennent à vous comme autant de cadeaux merveilleux qui balisent votre voie.

Mais acceptez d’entendre ce qu’elles vous disent :

«Oui, chère âme, oui, tu es sur la bonne voie… continue. Mais surtout ne t’arrête pas à nous. Accepte que tu sois nous, et nous disparaîtrons aussi sûrement que la brume au soleil de Toi-Même. Et ainsi nous ferons UN pour l’éternité. Et ainsi je serai avec toi, en toi, en oubliant que j’ai été. Car nous sommes au-delà de nos "Je Suis".»

Nous vous bénissons et vous aimons au-delà de toutes conditionnalités. (Sourire joyeux)

Dans la Paix et le Rayonnement du Cœur Sacré.

Namaste

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce

Guide-interprète spirituelle (Ancienne Channel)
 

 

Merci de diffuser ce texte de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

27 janvier 2018 6 27 /01 /janvier /2018 09:05

 

 

Post-scriptum d’Élisabeth en Luce du 6 mars 2016

 

REMIS LE 27 JANVIER 2018

pour tous ceux et celles qui en aient fait la demande

 

SAVOIR REPRENDRE SON SOUFFLE AU SEIN DES DIFFICULTÉS

 

Je viens juste de relire le texte d’hier ‘La fissuration accélérée du portrait de tous les Dorian Gray’, et mon cœur s’est à nouveau serré.

 

Durant cette lecture, c’est comme si à aucun moment je n’avais pu reprendre correctement ma respiration. Alors, mon Être Réel (Luce) a guidé ma personnalité Élisabeth vers le premier message de la Fraternité Galactique des Mondes Libres, que je n’avais pas relu depuis longtemps. Et j’ai pu à nouveau expirer…

 

C’est pourquoi je vous en propose un petit extrait, qui est une des nombreuses manifestations de leur amour indéfectible pour chacun de nous. Chacun de nous, sans exception.

 

Si ce n’est pas facile ou n’a pas été facile pour vous de prendre connaissance du décret des Créateurs de mondes émis ce 5 mars, ou bien de tout autre texte de La Vie Providence, sachez qu’à partir de mon filtre divin jusqu’à mon filtre humain je vous permets de recevoir un peu moins directement leur Souffle… Alors, imaginez pour moi! (Rires)

 

Je suis en service auprès de Terra et de tous ses règnes.

 

Courage, détermination et force ! N’oublions plus que la nuit est la plus noire juste avant l’aurore.

 

Combien de fois nous faut-il entendre ou vivre les mêmes choses pour croire les entendre et les vivre pour la première fois…

 

 

Extrait du message ‘Entrée dans la fraternité galactique des mondes libres’ émis depuis Ashtar Sheran le 25 janvier 2009

 

…«CHAQUE FRUIT NE PEUT QU’ÊTRE MÛR DANS UN TIMING DIVIN PARFAIT

 

Vous créez tous les circonstances qui permettent à vos pensées d’exister et ainsi de croire en leur réalité matérielle. Ce qui est aussi ainsi mais n’a jamais été vous-même. Vous n’êtes ni ce que vous pensez, ni ce que vous faites, ni ce que vous croyez.

 

La nature intemporelle et non spatiale de vous-même est irréductible et inconditionnelle à toutes formes de réductionnisme spirituel, matériel, émotionnel, sentimental et psychique.

 

«Ne soyez pas effrayés» est une invitation à rester fermement ancrés, et que nos frères et sœurs consciemment incarnés doivent entendre, car cela fait partie de leur feuille de route, en quelque sorte. Cet ancrage permet l’accomplissement. Et la notion de sacrifice que nous avons déjà évoquée en d’autres textes (qui n’a rien à voir avec la notion habituellement dévoyée) est une manière de vous montrer à quel point vous œuvrez en ce plan et que nous œuvrons tous de concert, en harmonie parfaite.

 

Le timing est parfait. Entendez-le bien à nouveau: parfait!

 

Cet ancrage et cette foi sont la matérialisation concrète de l’acceptation par votre âme du Nouvel Adam Kadmon qui ne peut que permettre le passage dimensionnel vers la Nouvelle Terre en un clin d’œil.

 

Ce que vous avez étudié et enduré pendant des décennies, ce que vos frères et sœurs ont préparé avant vous dans l’atmosphère éthérique, psychique et spirituelle de cette Terre, vous permet de pouvoir être là dans cet ancrage et d’œuvrer conformément au Souffle commun qui nous unit tous dans cette formidable destinée des Hommes de la Terre.

 

Cet ancrage et cette foi sont déjà mis à rude épreuve, mais la coupe n’est pas encore bue jusqu’à la lie, pour employer cette image.

 

Vous portez vos mondes, vous libérez en portant ainsi les plans de Lumière et, en permettant de répandre cette Lumière autour de vous, vous permettez d’ouvrir à chaque instant ce qui doit l’être. Chaque fruit ne peut être mûr qu’à temps.

 

NOUS VOUS REDISONS AVEC TOUT NOTRE AMOUR DE NE PAS ÊTRE EFFRAYÉS

 

Bien sûr qu’il s’agit de la volonté du Père à travers votre Présence et vos choix d’âme.

 

Mais vous devez désormais entendre que vos frayeurs émotionnelles, mentales et psychiques sont délibérément destinées à couper le rayonnement de votre propre Source dans un mouvement définitif de dépit et de rage.

 

Car ils savent que ce sont cet ancrage et cette foi qui permettent la transition et l’accomplissement de toute chose.

 

(NDR du 6 mars 2016 : le terme «ils» désigne ici tous les grands dirigeants de tous domaines, et notamment au sein de chaque Gouvernement)

 

Tout comme ils savent qu’ils ne peuvent strictement rien faire qui aille à l’encontre de la volonté du Père sans en subir les conséquences directes et définitives. Et ce, avec une arrogance et une violence sans faille.

 

Les tentatives récentes de communication, dans ce que nous pouvons appeler une sorte de diplomatie galactique, n’ont, à nouveau, trouvé aucun écho raisonnable... qui ne soit marchandages, menaces, entêtements.

 

Ce que vous pourriez voir dans le ciel, en une fraction de seconde, pourrait bien être notre intervention directe dans les cas les plus extrêmes qui menacent le pronostic vital des Hommes et de la Terre.

 

Sachez que nous sommes prêts, le cas échéant, à intervenir ouvertement.

 

Cela est déjà le cas pour l’utilisation de vos armes atomiques ainsi que pour diverses expériences des plus douteuses qu’il n’est pas sage de vous décrire.

 

Écoutez votre cœur, écoutez votre présence si ce que nous vous disons vous parle ou pas. Encore une fois, nous n’imposons pas notre présence et nous ne vous demandons pas de nous croire.

 

Les choses sont ainsi, et nous ne pouvons que vous aider et vous enseigner à voir les choses telles qu’elles sont afin de vous préparer, encore une fois, à votre entrée dans la fraternité galactique des mondes libres.

 

Et si ce terme ne vous plaît pas, eh bien, choisissez-en un autre plus adapté. Qu’importe!

 

Oui, qu’importe le nom, puisque tous vos mots ne sont (sons) et ne peuvent être nos mots sans aucun mot…

 

NE VOUS PERDEZ PAS DANS VOTRE IMPATIENCE PARCE QUE LES TEMPS SONT LÀ

 

Notre amour pour nos jeunes frères et sœurs de la Terre est inconditionnel.

 

Nous savons que vous vous méfiez encore de nous en croyant que nous sommes ce que nous ne sommes pas.[…]

 

L’évidence sera tellement présente en votre esprit qu’il ne peut et qu’il ne pourra pas y avoir de place pour le doute.

 

Les temps sont là. Bien sûr, vous êtes parfois dans l’attente impatiente que tout ceci soit vite et bien réglé. Votre impatience ne doit pas entamer votre foi et votre ancrage. Et nous savons que pour certains, vous seriez tentés de partir pour rejoindre vos mondes…

 

Alors, accrochez-vous! Aimez-vous encore plus les uns les autres. Acceptez inconditionnellement votre nature spirituelle et votre soi-disant imperfection perfectible parfaite.

 

Bénissez ces temps que vous vivez. Rendez grâce d’être témoins et acteurs de ces temps terriblement difficiles et en même temps si merveilleusement bénis par le Souffle du Cœur Sacré du Christ éternel et universel sur cette Terre.

 

N’y voyez pas une opportunité qui serait calcul et marchandage de vos âmes. Tout ceci n’est plus, et nous sommes déjà passés à autre chose.

 

Sachez que vous nous reconnaîtrez et que la réalité des quelques contactés qui étaient des précurseurs ne pourra qu’être la règle, quels que soient par ailleurs les plans dans lesquels vous vous trouviez.

 

Nous vous bénissons au nom du Cœur Sacré unique du Christ éternel.

 

Les anges, archanges et tous vos frères et sœurs de la Fraternité Galactique des Mondes Libres vous témoignent de leurs présences bienveillantes et de l’inconditionnalité de leur amour pour vous, de leurs Présences et de leurs actions.»…

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce

Guide-interprète spirituelle (Ancienne Channel)
 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 08:09

 

 

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 24 août 2016

 

REMISE EN ORDRE APRÈS PLAGIAT DE LA VIE PROVIDENCE

 

Moi qui pensais terminer tranquillement mes vacances ! (Rires)

 

Et voici que, ce matin, j’ai été guidée par hasard (Sourire) jusqu’à un message de «La Vie Providence» rediffusé par un autre site, ce qui est très très rare! Mais je n’ai pas tout de suite reconnu ce message, car le titre était un peu différent… au lieu d’être ‘Le crâne de cristal de sarah’.

 

Bref, pour information et pour rectification :

 

Ci-après, je vous retransmets in extenso le mail que je viens d’adresser à l’administrateur du deuxième site ayant rediffusé le 21 août 2016 le soi-disant texte d’origine. Lequel message émane bien du 13e crâne de cristal, crâne de cristal de Sarah.

 

En effet, ce deuxième site a rediffusé ledit texte, non à partir directement de La Vie Providence, mais via un premier site l’ayant diffusé, en effet avant, ce même 21 août 2016. Ce premier site, après avoir bien pris soin d’en retirer toutes références à Luce et à La Vie Providence, et donc forcément, en ajustant en ce sens certaines des phrases originelles, a conclu en mentionnant comme source: «inconnu».

 

Par exemple :

 

"Si vous saviez combien vous êtes à la fois désappointé et stupéfait de tout cela ! Bien sûr que depuis plusieurs jours, alors que vous reculiez pour mieux sauter, vous saviez que j’étais présent avec vous mais vous croyiez que c’était moi qui vous appelais. Non, c’est uniquement vous qui m’avez appelé et j’ai répondu car nous répondons toujours présents (dans le sens de cadeau aussi… Et nous sourions !)"

 

Au lieu de :

 

Si vous saviez combien Luce est à la fois désappointée et stupéfaite de tout cela! Bien sûr que depuis plusieurs jours, alors qu’elle reculait pour mieux sauter, elle savait que j’étais présent avec elle mais elle croyait que c’était moi qui l’appelais. Non, c’est uniquement elle qui m’a appelé et j’ai répondu car nous répondons toujours présents (dans le sens de cadeau aussi… Et nous sourions!)"

 

Toutefois, le deuxième site a su remplacer la mention "inconnu" par le lien adéquat vers La Vie Providence.

 

Mais vous comprendrez mieux en lisant mon mail adressé au deuxième site...

 

 

Mail envoyé le 24 août 2016 à Bernard de l’espace Net «Messages Célestes»

 

Bonjour Bernard des Messages Célestes

 

Vous rediffusez un soi-disant texte "inconnu" d’Elishean alors qu’elle ose demander d’ "en respecter l’intégralité, de citer l’auteur, les sources, et le site" (le sien!) tandis qu’elle a modifié en partie la cana d’origine que j’avais reçue le 16 mai 2008. Certes, vous avez su ajouter "la vie providence". Merci.

 

Mais je ne cautionne pas le non-respect de la part d’Elishean tant pour son soi-disant auteur "inconnu" que pour la modification de certaines phrases.

 

L’auteur "humain" en était et est toujours Luce, et l’auteur "céleste" n'est pas Sarah mais le crâne de cristal de Sarah qui, en fait, est le 13e crâne de cristal. Et dont voici le lien original:

 

http://www.la-vie-providence.com/article-19623645.html

 

S’il vous plaît de ne pas rediffuser La Vie Providence, j’en suis fort aise (sourire sincère) car je ne suis pas là pour être reconnue.

 

Mais si quelqu’un souhaite rediffuser une de nos cana ou un de nos témoignages, j’en suis fort aise. Pas pour moi, car je ne gagne pas ma vie, je l’ai reçue de Dieu et non des Hommes. Mais qu'au moins leurs contenus soient respectés en leur intégralité.

 

C’est pourquoi je vous demande soit de rectifier, soit (et c'est ma préférence! mais libre à vous: c’est votre responsabilité d’administrateur humain d’un site spirituel) donc, soit de retirer tout simplement le texte intitulé, par soi-disant erreur par une certaine Elishean: "SARAH: LES CRANES DE CRISTAL".

 

Merci de m’avoir lue, je me tiens évidemment à votre disposition pour toute autre précision que vous jugeriez utile...

 

Quant à Elishean, je lui adresse copie de la présente.

 

Elisabeth/Luce

 

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

 

 

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,

y compris cette phrase

 

16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 10:34

MEANDRES
Huile de Catherine Bougnon Siménoff
 


Témoignage de Luce et Loriel

LE SIMPLE NE PEUT NOURRIR LE MENTAL

LETTRE PROVIDENCE N° 73 adressée le 12 septembre 2009

Cf. également le message 'Vient à vous votre propre jugement'

LA PACIFICATION PAR NOTRE ESPACE INTERNE

C'est comme si le chaos, institué par le "Nouvel Ordre Mondial" en prétendant qu'il est issu du Chaos Originel, s'organisait en édifiant son statut de barbarie à celui de vertu, voulant ainsi nous prouver mais aussi se parer d'une légitimité divine. C'est ainsi que le regard ne peut s'échapper de ce qui nous est montré à chaque instant comme une violence infinie envers l'humanité en l'homme. Et ceux qui ont le cœur ouvert peuvent recevoir de plein fouet toutes ces choses.

Les assurances-vie prétendent nous protéger de la Vie qui est perfection et Amour.
Les banques et les commerces plagient les lieux sacrés et la notion d'hospitalité.
Une grippe bénigne est érigée en pandémie mortelle.
La soi-disant crise est là, construite de toutes pièces par ceux qui ont intérêt en cela à prétendre nous en libérer.
Le Veau d'Or est partout et beaucoup monnayent leur âme.
La révolte est là et toute "guerre contre l'ennemi" peut se déclencher d'un instant à l'autre. Ce que veulent les syndicats. Et ce que veulent aussi les gouvernants.

Alors comment ne pas être atteint? Comment ne pas chuter? Comment ne pas être bousculé par ces événements? Comment rester inébranlable? Comment ne plus lutter contre ce qui nous rebute et qui cherche quelque part à nous détruire? Mais quelles parties de nous croient qu'on veut les détruire?

Plus rien d'extérieur à quoi nous raccrocher car tout semble s'effondrer autour de nous.

La seule sécurité réside dans notre espace interne. Profitons des circonstances tout près de nous pour approfondir notre enracinement et notre Foi. Remercions les situations qui semblent nous déstabiliser et qui peuvent devenir le tremplin pour notre accomplissement à tous.

Certes au niveau physique, la sécurité peut se situer dans le hara. Ceux qui font du Qi Gong, Tai Chi Chuan... ou arts martiaux japonais type Aï Ki Dô s'exercent en cela. Le yoga intégral également tel que décrit par Ken Wilber... Par la pacification.
Certes au niveau éthérique : dans la stabilisation des énergies duelles. Toutes les médecines énergétiques font cela... Par la pacification!
Certes au niveau émotionnel : par un lâcher prise constant et par la culture de la joie... Par la pacification.
Certes au niveau psychique : par l'attention et la concentration que nous portons entre les espaces du mental, dans les interstices du trop plein qui hurle à nos oreilles notre fatigue de ne pas être encore... Encore par la pacification.

Au niveau spirituel, par l'ancrage de notre Foi dans notre lieu sacré qui est cet espace interne de notre Cœur Sacré, mystère insondable de notre être réel que nous ne connaîtrons qu'une fois passée la porte de nous-même que certains appellent la Nouvelle Terre.
Au niveau divin, dans ce rien qui est tout, dans une pensée sans pensée au-delà de tout concept et de toutes choses connues et inconnues.

Et ainsi dans un autre nous-même qui ne peut être que nous-même, n'est-ce-pas? (Rires), il n'y a pas de séparation au sein de notre espace sacré.

A partir de cet espace qui peu à peu s'expansera de lui-même, et certainement pas de notre volonté, de notre désir, de notre intention ou même de notre activation péremptoire extérieure ou intérieure de quoi que cela soit et de quelque manière que cela soit, mais UNIQUEMENT par la grâce et la décision de notre Présence, tous les niveaux de notre réalité d'humain sont pacifiés dans et par la Foi qui nous accepte enfin en elle.

Nous avons reçu par mail l'information du témoignage d'une nonne japonaise qui était en prière intense pendant le bombardement d'Hiroshima du 6 août 1945. Toutes les personnes autour d'elle sont mortes sauf elle. Des scientifiques n'ont trouvé aucune trace de radiation autour de la nonne en prière intense, comme si une bulle de protection avait protégé sa vie.

Voilà un exemple de la puissance d'amour de notre Présence lorsque nous sommes dans l'espace sacré de notre Foi. Voilà pourquoi rien ne peut nous arriver lorsque nous plongeons dans cet espace sacré.

Voilà la recommandation des guides et maîtres que nous transmettons sur La Vie Providence.

Puissent ces textes nous inspirer et nous guider en cela, c'est notre vœu le plus cher pour chacun d'entre vous/nous. Encore une fois, ne cherchons pas systématiquement à comprendre, laissons-nous imprégner de la conscience/ énergie qui est là, laissons-nous guider par notre propre ouverture à nous-même. Notre âme sait ce que notre raison refuse encore.

ACCEPTER LES CHOSES TELLES QU'ELLES SONT SANS CHERCHER A...

Tout se déconstruit, oui. Mais tout se construit en même temps. Une seule respiration pour une seule création éternelle infinie omniprésente.

Tout est là, le Souffle est là, la Vie éternelle est là, qui porte au paroxysme toutes choses jusqu'aux limites extrêmes où la vie et la mort se chevauchent pour nous inviter à sauter dans le vide de nous-même qui ne porte pas de nom. Voilà où nous allons tous. Voilà la transition actuelle. Seuls les chemins pour y arriver changent. Mais le but/origine est unique et tous, nous recevons toute l'aide nécessaire pour cela.
L'on pourra choisir de dire qu'il s'agit d'une bénédiction ou d'un grand malheur. Deux polarités qui n'enlèvent rien de ce qui est.

Accepter en conscience ce qui est. Accepter que les choses sont telles qu'elles sont. Voilà l'un des défis actuels.

Accepter ce qui est, sans rationaliser, sans plus chercher à comprendre, sans chercher d'échappatoire à la «mort du Vieil Adam», de l'homme ancien conditionné et empêtré dans ses trois dimensions et parfois encore si peu humain et si barbare. Et ainsi accepter que nous sommes autre chose que tout cela et qu'au-delà, il y a l'Humanité incarnée en chacun qui cherche à apparaître et à se manifester définitivement.

Le passage du mental conditionné au supra-mental de l'être inconditionné. Voilà l'autre grand défi des temps actuels.

Voilà vers quoi l'humanité est d'une certaine manière acculée actuellement et aucun cadeau (dans le sens privilège) ne nous sera fait. L'Energie Antéchristique aura son rôle à jouer dans l'unité parfaite de ces temps de mutation.

Ne cherchez plus de coupables, vous remettez votre pouvoir en d'autres que vous-mêmes.
Ne cherchez plus d'explications, vous remettez votre énergie dans les élucubrations du mental et de l'ego.
Ne cherchez plus d'échappatoires, car il n'y en a aucune si ce n'est l'accomplissement du choix ultime de vos âmes.
Ne vous soumettez pas, car vous vous reniez vous-mêmes.
Ne cherchez plus de méthodes, car aucun protocole ne peut vous mener là où vous êtes déjà.
Ne vous rebellez pas, car vous appelez à vous le bâton.
Ne cherchez pas de sauveur, car vous êtes déjà sauvés, au-delà de la vie et de la mort.
Ne vendez pas votre âme aux marchands du temple/temps ni aux prophètes de tous bords.

Osons être en conscience l'être divin que nous sommes car uniquement et seulement notre Présence peut nous mener là où nous sommes et d'où nous œuvrons déjà.

La Grâce divine est là. Le changement est déjà là. Une seule pensée et tout est là jusque dans toutes nos dimensions y compris troisième.

LES TITRES ET L'ORIGINE DE NOS TEXTES SONT-ILS UTILES?

Absolument pas.

Nous observons que parfois ils amènent de la confusion dans l'esprit de nos lecteurs et nous nous sommes interrogés pour savoir si nous continuions de mettre «qui» parle ou pas, «qui» nous entendons ou pas.

Nos capacités (de clairaudiance?) nous permettent d'entendre/ voir/ ressentir au-delà même de nos perceptions: des vibrances/ énergies/ pensées mais qui sont retranscrites en mots partiaux et partiels. En fait, ils ne rapportent que très faiblement ce qu'ils sont et dont nous n'avons que quelque bribes. C'est un peu comme si on écoutait à la porte et qu'on essayait de retranscrire ce qu'on entendait.

Notre tradition chrétienne et nos affinités avec l'alchimie, l'ésotérisme, l'hermétisme ou encore les traditions zen, chamanique ou autres font que nous utilisons un langage qui se rapporte de près ou de loin à ces cultures. Et nous avons beaucoup de difficultés à éviter ces termes afin que les messages écrits paraissent peut-être plus lisibles et plus clairs. Moins religieux? Moins laïcs? Plus ceci? Moins cela?

Nous avons très rarement remplacé volontairement des mots un peu complexes par des mots plus courants bien que relevant d'un langage soutenu. Et pourtant, nous avons vite compris que nous avions dénaturé leur contenu pour ce qui concerne les niveaux de l'âme et de l'esprit, nourrissant uniquement notre mental, votre mental!

C'est ainsi que nous avons fait et que vous avez fait montre d'orgueil en sous-estimant la portée des textes et notre propre méconnaissance de l'inconnu que ces textes révèlent en notre ouverture de conscience.

Nous avons alors décidé de les laisser tels quels, dans la plus grande exactitude/ fiabilité qu'il était possible de faire dans leur retranscription.

Dire que les textes proviennent de tel chœur angélique, du commandement de ceci ou de cela, de Métatron, des Melchizedek ne peuvent être que des images de la Réalité d'où ces messages proviennent. Lesquels évidemment sont déjà en nous-mêmes, bien avant la communication orale ou écrite, et qui sont également parties constituantes de l'univers manifesté que nous semblons percevoir uniquement à l'extérieur.

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Et réciproquement. Ce qui est en nous est à l'extérieur de nous. Ce qui est à l'extérieur de nous est aussi en nous. «Nous sommes vous, comme vous êtes nous» nous rappellent-ils souvent. Vertigineux?!

Depuis trois ans que nous retranscrivons ces textes, nous savons qu'il s'agit toujours d'une immense puissance d'amour et de compassion, venant de consciences/ énergies/ vibrances (et non plus vibrations... sourire) qui nous dépassent totalement dans leur abnégation à aider l'humanité en ces temps présents. La notion de famille d'âme est complexe et nous n'en savons presque rien. Et il en est ainsi de beaucoup de choses.

Mais est-ce une bonne raison pour ne pas témoigner de ce que nous sommes et de la transformation qui s'opère en nous, et notamment par cette guidance divine?

Nous ne cherchons pas de nouvelles identités car nous savons que toute identification à telle identité (même vraie!) devient de ce fait fausse, mettant en lumière notre profond sentiment d'insécurité.

C'est ainsi que beaucoup de personnes dites éveillées se construisent de nouvelles identités à travers certaines révélations qui leur sont faites par d'autres ou par elles-mêmes, alors qu'il s'agit là d'une profonde méprise et d'une certaine manière, d'une tentation dans le sens originel du terme "péché "qui signifie «avoir raté sa cible, son centre, sa voie».

Beaucoup édifient de nouvelles bibles et de nouvelles constructions mentales d'un monde tellement beau et si majestueux, mais toujours profondément et immensément inconnu. Il ne pourra et il ne peut y avoir de nouvelles religions du Livre pour la simple raison que la Terre ne sera plus telle que nous la connaissons actuellement. Et qu'elle n'est déjà plus telle qu'elle semble encore apparaître à nos perceptions polarisées.

Beaucoup se rassemblent autour de nouvelles croyances issues de ces nouvelles informations et fustigent tous ceux qui ne les suivent pas en leur disant qu'ils font fausse route. N'est-ce pas de l'orgueil spirituel? Mais qui en réalité tente maladroitement de cacher et de se cacher sa propre insécurité?

Nous observons que la confusion règne abondamment entre les textes de ceux-ci et les textes d'autres qui sont mis en conflit (volontairement? inconsciemment? maladroitement?) et reproduisent ainsi exactement les mêmes schémas de dualité dont ils sont sensés pourtant permettre la transmutation.

Notre expérience est autre. Et même si nous aussi nous pestons parfois, nous savons que toutes ces différences respectent l'unité de toutes choses et que si nous ne sommes pas capables de voir au-delà des apparentes contradictions et des oppositions, alors nous nous éloignons de notre propre unité.

Nous respectons infiniment chaque texte différent des nôtres, même si nous exprimons parfois notre désaccord comme étant l'expression de notre légitimité à être ce que nous sommes, comme chacun l'est. Mais en insistant sur le fait qu'aucun n'a plus de légitimité à être que d'autres et que nous sommes tous égaux de ce point de vue là.

CESSONS DE NOUS PRETENDRE CE QUE NOUS SOMMES

Tous les textes que nous recevons nous invitent à l'indépendance d'esprit, nous parlent de la Foi en notre guidance interne à travers le Souffle de notre Présence, la réalité de l'être suprême de chacun, et nous encouragent inconditionnellement à l'expression de notre être divin, dans le respect total de la différence de chaque âme et dans l'unité absolue de toutes choses.

Et aucun cadeau ne nous est personnellement fait concernant nos propres formes de dépendance y compris spirituelles.

Nous témoignons de tout cela également parce que nous sommes parfois si attristés de ce que ces merveilleux messages soient récupérés pour enfermer à nouveau le cœur de chacun et reproduire les anciens schémas tels que vrai/faux, bien/mal, etc. Et même si nous savons que cela accomplit les choix définitifs de chaque âme dans ce relatif de chaque jour, nous n'en sommes pas moins touchés par ce que nous voyons et observons dans le silence de là où nous sommes.

Nous sommes aussi très attristés quand nous lisons certains commentaires désobligeants y compris ceux concernant des textes que nous-mêmes n'acceptons pas comme étant "notre vérité". Et alors? Est-ce une raison pour lapider tel ou tel messager, tel ou tel texte? Nous sommes désappointés lorsque nous lisons des commentaires mettant au pilori tel ou tel mais nous le sommes tout autant quand au contraire ces mêmes commentateurs adulent un tel ou une telle, y compris tel grand frère ou telle grande sœur de lumière (pour exemple, Marie ou Mickaël ou encore Ashtar...).

Alors oui bien sûr, tout comme un chacun, nos personnalités (et pas des moindres! Rires) peuvent nous bousculer et nous faire juger un texte comme étant irrecevable, voire même de la manipulation. Et pourtant, dès que nous pouvons à nouveau nous recentrer et parvenir à voir la Présence du messager ou de celui qui témoigne, alors nous ne discréditons en aucune façon cette personne qui a perçu ceci ou cela. Car à ce moment-là, nous sommes dans l'Amour de cet être et pour cet être, y compris pour ceux que nous avions jugés (à raison ou à tort) comme étant en train de canaliser uniquement leurs chimères.

Et alors, nous nous disons : «Et nous, où en sommes-nous de nos propres chimères?»

Et vous, où en êtes-vous de vos chimères? Car si vous croyez ne plus en avoir, n'est-ce pas parce que vous en avez encore plus?

Tout comme nos amis invisibles viennent juste de nous dire à nouveau: «Cessez de vous prendre pour ce que vous êtes».

Nous vous souhaitons la paix de votre cœur par la sagesse et la bienveillance infinies du Cœur Sacré.

Luce et Loriel

Cf. également les messages de Catherine 'Le besoin de reconnaissance' et 'La soif de pouvoir rejoint celle de reconnaissance'

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence en son intégralité, y compris cette phrase
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 09:30

TRAIT D'UNION
Huile de Feolla
"Aux Gardiens des Portes et des Pas sages" Feolla


Témoignage de Luce et Loriel


L'INSTRUMENTALISATION DU DIVIN

LETTRE PROVIDENCE N° 59 adressée le 10 février 2009

VOS RENCONTRES AVEC LE COEUR D'AGATE


Nous avons mis en ligne un témoignage du Coeur d'Agate qui ne prétend être rien d'autre que ce qu'il est.

Cf. 'Le coeur d'agate eau de feu du coeur sacré' faisant suite au message 'Le verbe spécifique du règne minéral'

Cette géode d'agate qui est le chemin du coeur dans l'unité des choses comme un chemin du coeur pour chacun. A la fois le nôtre, individuellement et collectivement.

Nous avions donc relu le 8 février dernier ce texte
qui nous avait une fois de plus touchés en plein coeur, en "plaind coeur" allions-nous écrire pour tenter de partager avec vous une qualité d'être que nous avons perçue.

Ce coeur d'agate, comme toute chose, nous renvoie des attributs de notre Présence divine dans la reconnaissance mutuelle de ce qui est là, sans attentes et sans besoin d'être autre chose que ce qui s'accomplit là sous nos yeux. En insistant sur le fait que ce renvoi est bien autre chose que cette notion de miroir dont on nous ressasse les oreilles ici et là.

L'interprétation stricte et unilatérale en fonction de ce seul critère de "miroir" ne peut que renvoyer à des modes de fonctionnement archaïque (infantile) de la psyché humaine d'une part, et à des notions de lumière reflétée pour l'aspect "spirituel" d'autre part, pour aller plus loin que les simples notions de projection ou d'identification par exemple. Et en cela, nous rejoignons la conception d'un Ken Wilber dans son modèle intégratif des états spirituels, dans leur description, leur compréhension et leurs intrications, lequel modèle rejoint les niveaux de réalité de la terminologie transdisciplinaire et transpersonnelle également.

Pourquoi allez chercher ailleurs, pourquoi encore chercher demain, deux mains (séparation?) ce qui est déjà là aujourd'hui!

Chaque chose qui arrive est l'accomplissement de la reconnaissance de notre Présence où le chemin et le but sont un, à ce moment-là précisément.

Le chemin est le but lorsque s'accomplit ce qui doit l'être, c'est-à-dire tout simplement ce que la vie nous propose, que nous soyons en adhésion ou pas avec cela.

Nous rejoignons à nouveau ce temps présent, cette présence "élargie" en un même temps et un même lieu, qui dès lors ne sont plus temps et lieu, mais un au-delà, et en même temps, un étant là parfait complet qui nous transporte et nous ramène vers nous-même dans la Présence sans nom du Tout que nous sommes déjà, dans l'acceptation inconditionnelle de ce qui est là: foi totale dans l'unité de toutes choses et dans la présence différenciée de nos extensions divines incarnées.

Cette rencontre avec le Coeur d'Agate semblerait actuellement s'instrumentaliser, comme pour beaucoup de choses. Et c'est une des raisons pour lesquelles le Coeur nous avait demandé ce 8 février de diffuser le plus largement possible son message du 22 novembre 2008.

Les ressources humaines des cabinets de DRH sont un autre exemple de cela. En pédagogie et en éducation, la violence institutionnelle, la violence des pratiques dualistes sont plus que jamais d'actualité, et il est fort à parier que nos jeunes nous renverront en pleine figure nos errements à ce sujet, sans pour autant retomber dans des attitudes de revanchards post soixante-huitard qui ont fait des dégâts énormes en prétendant libérer les gens des formes d'autorité, alors qu'ils n'étaient  pas encore capables d'assumer leur propre autorité dans une perspective à la fois psychique mais aussi divine.

Toujours les mêmes choses: action - réaction - solution. Et sans tomber non plus dans des formes de changement paradoxal qui fait croire que tout change alors qu'il n'est qu'une autre expression de l'immobilisme global, c'est-à-dire du refus de s'impliquer dans son intimité profonde dans les "affaires de ce monde". Pas de séparation encore une fois.


TRAIT D'UNION - Détail 1


Il semblerait donc que ce coeur d'agate commence à être utilisé sous des augures les plus bienveillants qui soient avec les plus belles intentions du monde. Mais cela reste des intentions, des attentes et des besoins. Donc une manière subtile de l'utiliser?

De la même manière que les pierres précieuses ont été rabaissées notamment à n'être que des colifichets pour des êtres en manque de reconnaissance de leur propre valeur, les pierres sont utilisées en fonction des connaissances qu'elles nous donnent qui sont aussi et également notre propre reconnaissance et notre propre connaissance de nous-même vers nous-mêmes. En les utilisant ainsi, nous nous utilisons nous-mêmes et c'est sans doute cela qui est préjudiciable à notre évolution et au respect que nous portons à notre environnement dans son sens le plus large.

Nous avons vu des personnes prendre ce coeur d'agate sur elles dans une sorte de dévotion étonnante qui nous interroge profondément.  Et même, nous n'avons que très peu pu approcher physiquement le Coeur car certains le phagocytaient pour être guéris ou bien encore recevoir telle ou telle révélation.
Nous n'avons pas à nous prononcer et à dire que ceci est bien ou que ceci est mal. Nous nous interrogeons sur les attentes et les besoins immenses de ces personnes.

Ce que nous disons n'est bien évidemment pas une diatribe contre ces personnes ni même contre ces merveilleux êtres qui se sont engagés dans l'exposition et la présentation au monde de ce qui reste une pure merveille, mais à partir de laquelle toutes les interprétations sont possibles et malheureusement toutes les déviations aussi.

Utiliser cette connaissance ou ce savoir pour les motifs les plus nobles qu'ils soient est d'une certaine manière non seulement dévoyer la présence du règne minéral mais également la propre nôtre. C'est utiliser à notre seul profit ce qui nous a été donné inconditionnellement, et qui n'a rien à voir avec cette notion de gratuité très largement répandue dans les milieux qui se prétendent autorisés pour des motifs bien obscurs y compris et paradoxalement les plus nobles. C'est faire encore le jeu des anges rebelles qui se prétendent plus sages et plus intelligents (en toute bonne conscience) que la simple vérité de ce qui est sans être. Ni vouloir être ni encore moins prétendre être.

Cette notion de gratuité et d'inconditionnalité n'ayant rien à voir avec les notions de richesse, de prospérité et d'abondance, encore une fois. L'inconditionnalité et la pauvreté ne sont pas une paire jumelle, comme la conditionnalité et l'abondance ne le sont pas non plus.

C'est en cela que, pour ce qui nous concerne, nous avons reçu information sur des mises en garde concernant l'usage et l'utilisation des cristaux ainsi que de tous nos frères du règne minéral.
Chose que nous redisons.


TRAIT D'UNION - Détail 2


PRUDENCE AVEC L'INSTRUMENTALISATION DU DIVIN SOUS TOUTES SES FORMES

Le Coeur d'Agate est l'un des nombreux petits cailloux que chacun de nous, Petit Poucet, avons semés dans le rêve de notre incarnation à partir des points d'origine d'où nous venons. Nous marchons dans les propres pas que nous avons déjà faits en d'autres lieux et d'autres temps. Et ainsi, nous permettons que s'accomplisse ce qui doit l'être, qui est ce qui est, et que nous retrouvons dans l'acceptation une et indivisible de notre unité première.

Affirmer en s'imposant être ceci ou cela ou vouloir être ceci ou cela, pire affirmer en revendiquant être Dieu ou qui que ce soit d'autre est encore une manière d'instrumentaliser notre retour chez nous et de refaire un tour de manège dans ce cycle qui se termine à travers les trames et les dimensions de l'espace/temps manifestés 3D.

Utiliser également les connaissances que nous recevons ou que nous redécouvrons est instrumentaliser et faire le jeu des anges rebelles, voire déchus. C'est sans doute l'une des formidables "tentations" qui nous est exposée aujourd'hui avec la réapparition des savoirs de toutes sortes dans le contexte d'évolution globale que nous connaissons tous actuellement. C'est pourquoi, nous insistons tant sur cette notion de souffle, de Pneuma Sacré qui est le mouvement manifesté du divin de notre Présence en incarnation.

Pour ce qui nous concerne, nous savons que la connaissance directe est donnée lorsque ce qui EST l'exige: nous le savons tout simplement parce que nous avons cette connaissance à ce moment-là précis. Ce temps présent où tout s'ouvre et s'affirme en un même mouvement. Et ce n'est qu'à ce moment-là dans l'unité des choses qu'il n'y a pas instrumentalisation, qu'il n'y a pas utilisation à notre profit ou à celui d'autrui des informations reçues ou connues.

Cf. également 'Votre attraction pour les pyramides' et 'Le miroir aux alouettes de vos mémoires'

TRAIT D'UNION - Détail 3

VERS UN POINT ZERO DE LA JUSTICE DIVINE

Si à l'évidence, la connaissance et le savoir ont pour vocation de permettre à l'Homme d'assurer son évolution divine en ce plan, ce n'est certainement plus pour dominer le reste du monde, quel que soit l'endroit (en nous) d'où s'exercerait cette domination. L'Atlantide a été détruite pour cela. D'autres mondes ont été détruits à cause de cela.
Des collectifs d'âmes ont été priés de revoir leur copie et cela est toujours d'une actualité aussi brûlante.

Tout se concrétise de plus en plus vite. Les plans célestes du Ciel de notre Terre s'enracinent de plus en plus rapidement et de plus en plus concrètement. L'image du sablier qui a été employée dans certains textes est l'image de cette unité, de ce point zéro où le mystère du divin est là entier qui ne permet à aucun d'entre nous de prédire ou d'avoir l'immense orgueil de prétendre savoir ce qui pourrait se passer à ce moment-là, individuellement et collectivement.

Cf. également notre dernière communication 'Concile planétaire du 15 au 17 février 2009'

L'instrumentalisation du Divin par le commerce des pierres à partir de la connaissance que nous en avons, par le commerce des noms divins, par la volonté de puissance et l'appétit avide de reconnaissance, par le commerce du désir d'abondance et de prospérité, appellent la rétribution de plus en plus immédiate par les lois divines universelles.

Ce qui est appelé "justice" divine, et repris par les extrémistes de tout poil, est la connaissance de ces lois mais utilisée de manière idéologique en fonction d'attentes et de besoins particuliers égotiques.

Ce que nous souhaitons dire par là est que cette notion de justice divine n'est pas une valeur morale, éthique ou philosophique. Nous vivons sans cesse dans l'application stricte et immédiate de ces lois divines: pour la simple raison que si cela n'était pas le cas, nous ne serions pas là pour en parler, chacun de vous ne serait pas là en train de lire ces lignes. L'incarnation ne serait tout simplement pas possible. Chacun appelle à lui-même ce qu'il envoie quel que soit le niveau de "son" être qui l'envoie. Et le dernier texte à propos de Nibiru est éclatant à ce sujet.

Lorsque des textes dérangent ou que des personnes sont incapables de prendre le recul nécessaire pour discuter sans combattre de leurs différences, il est si facile de dire sans connaître que tels textes viennent de l'astral (inférieur ou non d'ailleurs) ou alors que telles personnes seraient les dépositaires de quelques forces noires!

L'inquisition et toutes les formes d'autoritarisme viennent du refus d'entrer en relation avec l'inconnu à partir d'aprioris idéologiques de tout bord. Cet état d'esprit est très fréquent et rejoint les notions que nous abordons actuellement quant à la cessation de tout combat pour le bien ou pour le mal.

Cf. par exemple 'Cessez tout combat contre les voiles de l'illusion'

"L'acceptation totale et inconditionnelle de ce qui est" n'est pas soumission, ni aveuglement, elle n'est pas non plus se réfugier dans des formes de passivité à tous niveaux. Cette acceptation n'est pas davantage prétexte facile au laisser faire et au silence sourd de ceux qui refusent l'autorité de leur propre Présence. L'un de nos derniers textes parlent de cette notion d'agir à partir du supra-mental de l'Adam Kadmon, nouvelle incarnation de la perfection humaine divine en ce plan, et passage obligé vers cet ailleurs où nous allons tous et qui est déjà là.

Cette forme d'agir à partir uniquement de notre Présence est en train d'être redécouverte et ne peut qu'être juste et en accord avec tout ce plan.

C'est pourquoi nous avions aussi dénoncé des formes d'actions idéologiques basées sur des idéologies spirituelles diverses qui ne sont que la version dématérialisée du matérialisme outrancier dont nous connaissons les ravages à tous niveaux. L'inverse étant aussi vrai. Les bondieuseries spirituelles et les idéologies ne sont d'aucun bord!

Cf. 'De l'agir reflété au non agir du supra-mental'


TRAIT D'UNION - Détail 4


Alors, rappelons-nous que nous sommes déjà sauvés, que tous nos frères et soeurs terrestres sont déjà sauvés et que nous n'avons rien à faire d'autre que nous n'ayons déjà fait, en tout temps et en tout lieu à travers les plans et dimensions de la manifestation de notre Etre Réel.

Paix, Foi et Protection dans le Christ Eternel.

Luce et Loriel


Vous pouvez diffuser ce témoignage à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site la-vie-providence.com
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 11:49

magritte-rene-la-victoire.jpg
LA VICTOIRE d'après René Magritte


Témoignage de Loriel du 10 avril 2007

NOS TEXTES SONT-ILS VRAIMENT UTILES?

Ne rajoutent-ils pas de la confusion dans un système d’information collective qui brouille la conscience et l’amène à vaciller au sein d’une multitude de données dont chacun, bien trop souvent, ne sait que faire?

Les médias entretiennent volontairement ce flou afin de garder la conscience dans une position d’alerte permanente et de la mettre en condition de veille constante, ce qui a pour conséquence immédiate de bloquer tous les autres états de conscience et par là même: la Conscience.

C’est comme s'il s’agissait de maintenir sous hypnose (c’est-à-dire un système de vibration cérébrale enfermé dans des mesures précises) la vigilance de chacun afin de manipuler le système de perception. En clair, afin que les informations qui entrent dans le schéma d’alignement du plus grand nombre soient formatées et calibrées en fonction d’objectifs bien précis.

Mais nous avons toujours le choix de laisser entrer en nous ou non tel ou tel type d’information!

Déjà, alors que j’étais jeune étudiant en médecine (il y a 23 ans), de grands penseurs mettaient en garde contre cette prolifération: que faire de toutes ces informations? Comment les organiser concrètement dans notre vie? A quoi tout cela sert-il? Comment discerner?

Par la suite et ce, pendant dix années, j’ai eu la chance d’être initié par deux nones zen, elles-mêmes disciples de Maître Deshimaru lui-même. Voie abrupte s’il en est!

Ceux qui pensent que nos textes rajoutent de la confusion sont dans le juste: ce sont des informations sup- et com- plémentaires.

Mais posez-vous la question de savoir pourquoi êtes-vous en train de les lire actuellement?

Qu’est-ce qui peut bien nous faire réagir ou ne pas réagir?

Pour les autres qui pensent que nos textes sont justes, demeurez toujours dans VOTRE discernement et gardez tout le recul nécessaire.

Posez-vous la question de savoir ce qui fait que telle ou telle chose fait écho en vous-même. Portez votre attention également sur la fascination, toujours possible, qui est un degré d’identification très bien décrite par les psy-...

Ceux qui pensent que nos textes sont faux ont raison en n’y voyant finalement que les prises de conscience (par opposition) nécessaires à leur avancement… Ceux qui pensent qu’ils sont justes ont raison également en y voyant les prises de conscience (par résonance) nécessaires à leur avancement…

Rien n’est plus illusoire que de prétendre que "ceci" est vrai et que par conséquent, cet autre "cela" est forcément faux: c’est du totalitarisme spirituel pour le domaine qui nous concerne.

Imposer une vision parce qu’on la croit juste, et qu’on prétend la rendre universelle en tant qu’elle serait juste, est totalitaire: c’est le jeu des dogmes de tous bords, y compris dans les premiers souffles du nouveau paradigme.

Les religions, dans leur dogme, ont prétention à l’universalité.

Prenons garde que de nouveaux courants de spiritualité laïcs ou non, ne tombent aussi dans ce piège du dogme. Certains spiritualistes sont aussi totalitaires que certains matérialistes. Une distinction de plus qui fait le jeu de tous les extrémistes.

L’heure n’est plus à se taper dessus les uns sur les autres et ce, de quelque manière que ce soit!

Pourquoi un texte, une canalisation (ou autres manières de communiquer) seraient-ils taxés de justes ou de faux, et en fonction de quels critères qui eux-mêmes seraient justes, seraient faux?

Si j’emploie des termes de logique, cela donne: pour une personne, le texte est juste, alors que pour une autre, le texte est faux.

Pourtant, nous savons tous que l’Humanité est UNE et INDIVISIBLE.

Alors, comment se fait-il qu’un texte puisse être juste pour les uns et faux pour les autres, sans compter toutes les prises de position intermédiaires?

La seule réponse logique est que le texte est à la fois juste et faux.

Il n’est pas soit juste, soit faux (ce qui est encore une vision réductrice et séparatrice). Les forums et les sites sont truffés de gens bien "intentionnés" qui mettent le feu aux poudres volontairement. La dualité joue à plein. L’autosatisfaction aussi et les précautions mielleuses aussi.

Nos textes sont à la fois justes et faux dans un au-delà qui situe son origine à l’horizon d’une dualité soit conceptuelle, soit de perception.

C’est pourquoi j’ai invité chacun à mesurer les vibrations de nos textes à la manière d’un Joël Ducatillon qui l’a fait pour l’eau diamant (cf. notre Lettre Providence N° 12). Faisons avancer ensemble la Connaissance en partageant nos connaissances…

C’est notre conscience qui décide à un moment donné (et pour un moment donné), si ceci est ressenti comme juste ou faux: ce qui veut dire que l’information qui a pris "vie" dans la personne est utile pour elle ou non et que dans tous les cas, cette information lui permet d’avancer un peu plus sur son chemin.

La physique quantique a montré un phénomène que les physiciens nomment «effondrement quantique». Cela signifie qu’à partir d’un champ de potentialités, la conscience décide de ce qu’il est nécessaire de faire apparaître en tant que perception à un moment donné et dans un temps donné.

C’est ce qui se passe lorsque chacun lit un texte pour ce cas précis. C’est ce qui se passe également dans la rencontre de deux êtres.

Souvent, nous vous parlons de niveaux de réalité. C’est un terme issu de la pensée transdisciplinaire. Cela signifie qu’un phénomène peut être appréhendé sur plusieurs niveaux disciplinaires, cognitifs ou encore de perception, et que ces niveaux de réalité s’imbriquent mutuellement et réciproquement et ce, dans des proportions harmoniques.

Tout cela aboutit au fait suivant: une information est non seulement complexe en elle-même mais elle a également des résonances multiples chez la personne.

L’information objective n’existe pas et n’a jamais existé.

En outre et peut-être surtout, ce n’est pas parce qu’une partie du système de perception estime qu’une information est fausse, qu’il en est de même pour les autres niveaux. La réciproque étant vérifiable également.

Alors que viennent faire nos textes dans tout cela? Prenez ce qu’il vous convient et pour le reste, laissez-le et si rien ne vous "parle", alors c’est qu’il doit en être ainsi et pas autrement.

En créant ce site, nous nous sommes mis à découvert.

Le fait que tout ceci soit vrai ou faux n’a aucune importance en soi. Je ne suis pas important en tant que je ne suis pas réduit ni à ce que je dis, ni à ce que j’écris, ni à ce que vous pouvez percevoir de moi non plus.

La Réalité Ultime de chacun est au-delà de tous nos conditionnements y compris dans nos rapports les uns avec les autres.

S’identifier par la conscience de veille ou non à une identité quelconque est folie et mégalomanie.

La Réalité de chacun est à la fois autre et au-delà de tout système de perception: la voie du chamanisme amazonien me l’a bien montré, en son temps!

Nous nous mettons à nu: cela signifie que nous exposons notre cheminement concret aux yeux de chacun qui nous lit.

Mais personne n’a jamais démontré que parce qu’il s’expose ainsi, il soit non seulement obligatoirement dans la vérité mais encore qu’il veuille l’imposer à l’autre!

C’est oublier qu’il y a un choix qui est fait dans l’action de lire ou de ne pas lire, et dans celui de dire ou de ne pas dire. La responsabilité est co-partagée, toujours.

Si tout ceci est mirage, si tous nos textes ne sont qu’imagination, alors dans l’unité de ce que nous sommes collectivement en tant qu’Humanité UNE et INDIVISIBLE en évolution, notre rôle aura été de vous montrer également ce qu’il ne faut pas faire pour vous! «Attention! Par là et par là, cela ne marche pas!...».

Notre action est tout aussi utile que celles des autres et nous n’en sommes pour autant ni meilleurs ni moins estimables…

L’«amour» style Nouvel Age, l’«amour» style Nouvelle Conception serait-il conditionnel au paradigme qu’il prétend justement être plus juste et plus vrai? Ne serait-ce pas reproduire le schéma de l’ancien système de pensée unique?

Le ressenti ou le cœur sont des systèmes de perception: ils n’ont aucune prétention à être vrais en eux-mêmes et par eux-mêmes. C’est comme si je disais: «Tiens je sens que ce n’est pas vrai. Cela ne me parle pas! Et donc, forcément cela ne peut être vrai pour qui que ce soit».

OK pour moi: oui. Mais pas de généralisation! En disant ce qui est vrai ou faux pour moi, je n’exclue pas pour autant ce qui est vrai ou faux pour l’autre.

Si tout ceci est une parcelle de vérité alors nous sommes heureux d’y contribuer.

Les choses sont toujours très simples. Les mots pour le dire le sont rarement.

Si nous nous rendons compte un jour que tout ceci est fadaise, alors nous serons les premiers à vous le dire, à vous le montrer et tout sera terminé du jour au lendemain. Cela est une évidence pour nous deux et cela ne nous empêchera pas de vivre et d’aimer!

Pour l’instant, nos textes font écho et amènent des prises de conscience. Nous recevons des signes qui nous encouragent à aller plus loin et à oser encore et encore. Alors, nous continuons. La voie de la facilité, de la moindre résistance, vous connaissez… La voie de la discipline intérieure, vous connaissez aussi.

Ceux qui pensent que nous n’avons jamais aucun doute se trompent. Ceux qui pensent que nous ne sommes pas dans notre Foi se trompent également.

Pour ce qui me concerne, je suis en train de mettre en forme une méthodologie issue du transdisciplinaire et du transpersonnel.

C’est encore un sujet en friche pour beaucoup de chercheurs et beaucoup de choses sont à faire et à conceptualiser, à enraciner dans diverses pratiques: recherche, éducation, formation, transmission des savoirs, pédagogie, management, apprentissage… En voici quelques pistes:

- aucune identification avec le contenu des textes.

- principe de réalité : les informations que j'ai ou que je reçois sont-elles utiles à mon éveil au quotidien ou non?

- en quoi ces informations ou d’autres me permettent d’être un peu plus dans l’unification avec moi-même et dans la compassion avec l’autre?

- en quoi le regard d’autrui est-il ou non en contradiction avec ces informations?

- en quoi ces informations sont-elles de l’ordre du mental, de l’affect, de l’émotion, du symbolique, du spirituel, du cœur…?

L’approche transdisciplinaire et transpersonnelle m’ont donné et me donnent des outils théoriques et pratiques très intéressants.

Au niveau de la 3D, et en synergie avec ma voie (ma voix) intérieure, ils me permettent de dépasser mes propres clivages conceptuels, lesquelles failles réduisent encore un peu trop souvent le TOUT à des croyances et à des manipulations de toutes sortes.

Ce sont des outils, mais ce ne sont que des outils, qui me permettent d’aller au-delà de la segmentation par exemple entre les matérialistes d’un côté et les spiritualistes de l’autre.

Tous ces clivages, quels qu’ils soient, sont entretenus par nos craintes que nous renvoient les médias et l’ensemble du "système" qui est à l’image et à la ressemblance de nos peurs, ni plus ni moins.

La posture transdisciplinaire est basée sur quatre axiomes de base. C’est d’ailleurs à partir de ces principes que j’élabore le livre (en collaboration avec les Cinq Etres Intergalactiques) intitulé «Technologie ascensionnelle ou biophysique de l’ascension». A savoir:

- l’hypothèse paradoxale: ce n’est pas parce qu’une hypothèse contient en elle-même des contradictions qu’elle n’est pas valide.

- la logique du tiers inclus: logique d’inclusion plutôt que de séparation. (Cf. Stéphane LUPASCO.)

- les niveaux de réalité.

- la complexité (en particulier décrite et conceptualisée par Edgard MORIN, mais pas seulement loin s’en faut !...)

Vous pouvez lire ou consulter la documentation d’un BASARAB NICOLESCU, physicien théoricien, qui a mis en place la charte de la transdisciplinarité au sein du CIRET (Centre d’Etude et de Recherche Transdisciplinaire). Cet organisme est en lien avec bien d’autres, en particulier le mouvement transpersonnel représenté en France par l’AFT (Association Française du Transpersonnel) et son président Marc-Alain DESCAMPS (Cliquez ICI pour avoir son opinion sur les enfants indigos). Par ailleurs l’AFT comprend un organisme de formation intitulé «Institut de Psychologie du Transpersonnel».

Voici les liens de base qui me permettent depuis plusieurs années de naviguer dans ce corpus étonnant pour comprendre le monde d’aujourd’hui et essayer d’anticiper les conséquences à long terme de mes actions et de mes modes de pensée. Ma formation en Master en Sciences de l’Education m’est également utile en ce sens.

Le changement de paradigme est à ce prix: le deuil d'un pan entier des structures paradigmatiques qui ont prévalu jusque-là.

Les matérialistes se trompent car beaucoup encore se situent dans un champ de la polarité de l’ancien paradigme, comme nous le rappellent les tenants de la tradition primordiale reprise par la lignée gnostique et hermétique, alchimique ou pas.

Les spiritualistes se trompent en oubliant d’autres niveaux de réalité et dont certaines rigidités, certains tendances inflationnistes (dans le sens psychanalytique du terme), ne sont aussi qu’un champ de l’ancien paradigme. J’ai été initié pendant cinq ans à la psychanalyse jungienne: cela fut une ouverture de plus à mon discernement.

De très belles choses sont faites dans le domaine du Nouvel Age mais avec Luce, nous refusons de succomber à ses charmes sous prétexte que cela ferait plus branché, ou que cela serait plus vrai ou plus faux qu’un autre système.

Même si nous ne sommes pas d’accord avec tous ses dires, Claude Tracks a rappelé avec justesse et raison les dangers de certains mouvements.

La vie nous a placés devant des expériences d’éveil qui consistent à Etre ici-bas, dans ce monde qui reste pour nous un mystère total et irréductible à toute pensée ou système de compréhension.

Nous témoignons… comme chacun de vous, à sa façon.

Notre Présence incarnée est témoignage à elle seule.

Votre Présence est témoignage à elle seule!

Et dans notre inter-dimensionnalité, ce que je peux vous dire, tout ce que nous pouvons vous dire n’a en fait que si peu d’importance en face de La Beauté de la Vie et de ses merveilles sous toutes ses formes.

Puissions-nous rester éveillés et ne jamais nous rendormir dans un sommeil qui a déjà coulé l’Humanité à plusieurs reprises.

Je terminerai en disant que :

Nous sommes chacun la réponse de tous, avec qui nous entrons en relation d’une manière ou d’une autre à quelque niveau que ce soit.

C’est cela le corps du Christ, le messie collectif dont certains parlent.

C’est cela l’avènement de Celui qui vient! Quoi de plus simple et de plus immédiat.

Tout le reste est verbiage, tout le reste est illusoire, y compris ce texte...


magritte-rene-la-trahison-des-images.jpg
LA TRAHISON DES IMAGES d'après René Magritte


Paix, Foi et Protection.

Loriel

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase

Union Cœur Sacré

  • : LA VIE PROVIDENCE est Espace des TÉMOIGNAGES et MESSAGES CHANNELINGS de Luce et de Loriel sur le processus d'Ascension... Hommage au COUPLE SACRÉ sur la terre comme au ciel... Expression de la quaternité divine "Père Mère Fils Fille" par l'Arche d'alliance du cœur sacré de la ROYAUTÉ DIVINE - Cet espace est né le 26/11/2006
  • Contact

Quelques Traductions

La Vie Providence Recherche

Lettres Providence

Glossaire des Textes (343)

Royauté Divine Humaine

iris rose
L'iris fleur de lys des REINES et des ROIS
 

Cover souple Petit Oiseau 2e Ed
Cover LVP1 2e EdCover LVP2 2e Ed
Cover LVP3 2e EdCover souple LVP4 2e Ed.

Versailles
Tableau blason ROYAUME DE FRANCE
Philippe Gomez PASSION VERSAILLES

Roi par sa Reine

porteur du graal800px-galahad-grail.jpg/chevalier_atlantis.jpgRoi et Reine/accolade_chevalier.jpg